Un peu d’histoire…

Dans l’Antiquité le crieur public avait un rôle important. L’histoire antique  retiendra les noms d’Euclès et de Philipidès deux soldats grecs qui étaient de la partie dans la bataille de Marathon (-490) et qui jouèrent les crieurs public, le premier annonçant a Athènes la victoire des grecs et le second annonçant l’arrivée des Perses aux spartiates.

Au Moyen-âge, le crieur était un piller de la vie sociale urbaine, colportant les nouvelles de ville en ville et c’était essentiellement les ménestrels et troubabours qui exerçaient ce rôle.

Le métier de crieur n’a jamais vraiment disparu, ainsi les archives de la SONUMA nous montre le crieur public de Malmedy en 1964.

Mais il est reconnu que le retour des crieurs au début du XXIe siècle est du au roman de Fred Vargas «Pars vite et reviens tard» dont un des protagonistes est crieur public dans les rues de Paris et qui a inspiré un crieur Lyonnais qui relance les criées durablement.

Et moi dans tout ca?

Inspiré par les crieurs de Liège (je vous invite a aller les voir, sur démosphère l’agenda des criées à Liège)’ j’ai décidé en janvier 2017 de me lancer a Namur. Je crié à Namur de manière régulière ( environ toutes les 2 semaines) et a votre demande pour des évènements particuliers.